SE3 et « mirroring »

, par Louis-Maurice De Sousa

La plupart des serveurs livrés dans les établissement ne sont pas équipés de cartes RAID matériel. De ce fait le RAID n’est pas pris en charge par SE3.

Pour compenser cette difficulté, vous avez la possibilité de mettre en place du « mirroring » sur un second disque. Le contenu total du disque SE3, à l’exclusion de /home est ainsi sauvegardé.
Ne manque à cette sauvegarde que le « MBR » ce qui fait que ce second disque ne peut pas démarrer.

Voici comment écrire un « MBR » sur ce disque de sauvegarde afin de pouvoir démarrer dessus.

Préalable

Il faut savoir sur quelle partition se trouve /boot. Dans une installation normale de SE3, il s’agit de la seconde partition du premier disque hda2. Pour s’en assurer, il suffit de taper la commande :
- mount | grep ^/dev
Si aucune partition n’est associée à /boot, il faut prendre en compte la partition associée à / ;

Procédure

- 1. Ne brancher que le disque miroir
- 2. Démarrer la machine avec un cédérom comme systemrescuecd
- 3. Après avoir tapé « 16 » pour disposer d’un clavier français, vous êtes devant une ligne de commande
- 4. Taper grub puis « entrée »
- 5. Indiquer sur quelle partition se trouve /boot

    • root(hd0,1)
    • Attention : Grub numérote disques et partitions d’une façon différente du noyau GNU/Linux.
GNU/LinuxGRUB
disque dur (harddisk) hd hd
nom du disque a pour le premier, b pour le second... 0 pour le premier, 1 pour le second...
nom de la partition 1 pour le première, 2 pour la seconde... 0 pour la première, 1 pour la seconde...
notation hda1 hd0,0
hdb3 hd1,2

- 6. Lancer l’installation

    • setup(hd0)
    • Attention : L’installation se fait sur le disque, il n’y a donc aucune partition à spécifier.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)