Installation sur deux disques durs

, par Michel Suquet

Les essais qui ont permis de rédiger cet article ont été faits sur une machine Dell PowerEdge T100 qui est livrée avec 2 disques durs en RAID1 et avec Digloo3.2_Etch.

Pour valider certaines parties de cet article, des installations ont été faites aussi sur une machine virtuelle équipées de 2 disques durs virtuels à l’aide de la version PUEL 3.2.1 VirtualBox sur un Ubuntu Koala Karmic. Un article sur le WikiTice aborde ces aspects.

Position du problème

Si vous avez un serveur qui possède 2 disques durs reliés à une carte contrôleur RAID, il est conseillé de ne pas utiliser ce système RAID (Documentez-vous sur les avantages et inconvénients de l’utilisation d’un système RAID). Se pose alors le problème de savoir s’il est possible d’installer un SE3 sur deux disques durs.

Deux possibilités

- configurer le contrôleur RAID de la machine pour désactiver le RAID (une sorte de mode transparent) et laisser le contrôleur gérer les 2 disques durs. Mais est-ce souhaitable sachant que cette carte peut être une source supplémentaire de pannes ?

- connecter chaque disque dur à un port Sata de la carte mère par l’intermédiaire de 2 câbles Sata.

Dans la suite de cet article, la 2ème possibilité est explorée mais il serait intéressant de voir ce que donne la première possibilité.

Résumé de la solution proposée

Une fois les branchements des câbles Sata faits, et le paramétrage du Bios pour prendre en compte cette nouvelle disposition, l’installation s’effectue assez simplement à l’aide de Digloo : la détection des 2 disques se fait correctement, puis il y a la possibilité d’installer SE3 sur un seul disque ou sur les deux.

Par défaut, Digloo propose d’installer le swap, le répertoire racine /, les répertoires /var et /var/se3 sur hda, tandis qu’il propose d’installer le répertoire /home sur hdb.

Dans la suite de l’article,se trouvent quelques étapes de cette installation, ainsi que le calcul du gain de place pour les partitions /var/se3 et /home.

Paramétrage du matériel

La machine Dell T100 comprend, à la livraison, 2 disques durs de 160 Go chacun qui sont reliés à une carte SAS RAID par l’intermédiaire d’un câble spécial ayant 2 connecteurs du côté des disques et 1 connecteur du côté de la carte SAS.

Nous vous proposons de débrancher ce câble spécial du côté des disques durs et de le remplacer par 2 câbles Sata pour relier chaque disque dur à un port Sata de la carte-mère. Ne pas oublier bien sûr de brancher les 2 connecteurs disponibles pour l’alimentation électrique des disques durs.

Le Bios de la machine sera ensuite paramétré pour activer la reconnaissance des 2 disques durs.

Une fois ces modifications du câblage des disques durs et du paramétrage du Bios effectuées, le système est prêt pour l’installation du SE3.

Installation

Une fois le CD contenant Digloo inséré dans le lecteur de CD, l’installation démarre avec les écrans classiques (voir la documentation générale).

Le système détecte les 2 disques durs et vous demande le type d’installation à faire : sur 1 ou sur 2 disques durs. Cet écran est présenté plusieurs fois : sans doute un bug dans le programme d’installation…


Si vous choisissez le partitionnement automatique, il est proposé la répartition suivante sur le disque hda :
- 1 Go pour le swap
- 3 Go pour la partition racine
- 10 Go pour la partition /var
- le reste de hda pour la partition /var/se3

Sur le disque hdb, il est proposé de placer la partition /home.


La fin de l’installation ne devrait pas vous poser plus de problème qu’avec un seul disque (voir la documentation générale).

Vérification de l’installation

Pour vérifier l’installation, il y a 2 possibilités : en ligne de commande sur le serveur SE3 ou bien par l’intermédiaire de l’interface de gestion du SE3.

- En ligne de commande sur le serveur :

une commande possible est df

- Avec l’interface de gestion :

Dans le menu Informations système, Espace disque

Avantage de cette configuration

La configuration en RAID1 telle qu’elle est installée à la livraison d’un Dell PowerEdge T100 fait apparaître un disque virtuel (géré par la carte SAS RAID) de 160 Go sur lequel il faut installer le swap pour 1 Go, la partition racine pour 3 Go, la partition /var pour 10 Go et le reste étant partagé à 50% pour la partition /var/se3 et à 50 % pour la partition /home.

Dans la configuration initiale, les partitions /home et /var/se3 ne disposent donc chacune que de 72 Go.

Dans la configuration proposée avec 2 disques durs sans RAID, la partition /home dispose de 160 Go et la partition /var/se3 de 146 Go. Ce qui est plus confortable.

Dans les deux cas, avec ou sans RAID, il faut de toute façon prévoir une sauvegarde externe. Il y aura donc à prévoir une sauvegarde du répertoire /home (en fait le disque hdb) et une sauvegarde du système constituée du répertoire racine, du répertoire /var et du répertoire /var/se3 (en fait le disque hda). Pour cette dernière sauvegarde, un article se3 et mirroring est disponible.

Utiliser plus de 2 disques

Digloo n’est pas prévu pour gérer l’installation d’un SE3 sur plus de 2 disques. Par contre, on peut envisager de déplacer certaines partitions sur d’autres disques.

Cependant, nous vous déconseillons de déplacer la partition /var/se3 sur le disque contenant déjà la partition /home : vous auriez alors un disque sous-utilisé (14 Go uniquement dans un espace de 160 Go) et un disque qui s’avérera rapidement trop petit (80 Go pour chaque partition /var/se3 et /home).

Une autre solution est d’installer manuellement SE3 sur 3 disques avec un disque système /, un disque /var/se3 et un disque /home.

Cette dernière solution est détaillée dans la Documentation pour un serveur SE3 version 2.1 (lenny), au §2.2 Installation manuelle.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)