Changer l’adresse IP de mon serveur


Suite à un changement du plan d’adressage il peut être nécessaire de changer l’IP du SE3.

Il existe, sous root, un script qui permet de changer l’IP du serveur et de modifier automatiquement un certain nombre de fichiers de configuration.
Mais cela ne suffit pas, d’autres modifications sont nécessaires, selon que la nouvelle IP est sur le même réseau ou non.

On reste sur le même réseau

- N.B. Les vidéos illustrant cette partie sont identiques à celles de la seconde partie.
- Sous root, sur le Se3, lancer le script chg_ip_se3.sh

  • Le script affiche les paramètres actuels (IP, passerelle, réseau, broadcast...) et demande les nouveaux paramètres (dand ce cas, uniquement la nouvelle IP). Il effectue ensuite tous les changements nécessaires.
    - Voir l’animation

- Il faut aussi penser à

  • Modifier l’IP du LDAP dans les paramètres annuaire du LCS Voir l’animation
  • Modifier l’enregistrement DNS du SE3 dans le DNS du SLIS Voir l’animation
  • Modifier l’IP du SE3 dans le pare-feu du SLIS Voir l’animation
  • Modifier l’IP de l’interface d’administration du SE3 dans le Reverse Proxy, si vous l’aviez déjà configurée Voir l’animation
  • Modifier l’IP du WINS dans les paramètres réseau des clients, sauf si cette IP a été distribuée par le DHCP du SE3
  • Purger le cache DNS de chaque client windows
    • Dans une invite de commande, taper la commande : ipconfig /flushdns

On change de réseau

Par exemple, on passe d’un réseau en 192.168.1.0/24 (ou 192.168.1.0/255.255.255.0) en 172.20.0.0/16 (ou 172.20.0.0/255.255.0.0), suite à un agrandissement du parc au-delà de 254 machines.

- Modifier d’abord l’IP LAN su SLIS Voir l’animation
- Si l’annuaire du LCS était "accroché" au SE3, le faire pointer à nouveau vers le LCS, sous peine de perdre le contrôle du LCS Voir l’animation

- Sous root, sur le Se3, lancer le script chg_ip_se3.sh.

Le script affiche les paramètres actuels (IP, passerelle, réseau, broadcast...) et demande les nouveaux paramètres (nouvelle IP, éventuellement nouveau masque, IP nouvelle passerelle, IP nouveau serveur DNS...) .

Il effectue ensuite tous les changements nécessaires.
- Voir l’animation


- Il faut aussi penser à

  • Modifier l’IP du LDAP dans les paramètres annuaire du LCS Voir l’animation
  • Reconfigurer le service DHCP du SE3 Voir l’animation
  • Modifier l’enregistrement DNS du SE3 dans le DNS du SLIS Voir l’animation
  • Modifier l’IP du SE3 dans le pare-feu du SLIS Voir l’animation
  • Modifier l’IP de l’interface d’administration du SE3 dans le Reverse Proxy, si vous l’aviez déjà configurée. Voir l’animation
  • Modifier l’IP du WINS dans les paramètres réseau des clients, sauf si cette IP a été distribuée par le DHCP du SE3
  • Purger le cache DNS de chaque client windows
    • Dans une invite de commande, taper la commande : ipconfig /flushdns
  • Modifier les IP de chacune des machines dont les IP n’ont pas été attribuées par DHCP
  • Modifier les paramètres du proxy des navigateurs (sauf dans le cas d’un proxy transparent)

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)